MENU'
Home Page
Home Notizie Les 6 films phares de Pippo Delbono, l’outsider du cinéma italien

Les 6 films phares de Pippo Delbono, l’outsider du cinéma italien

Domenica 07 Ottobre 2018 18:29

TELERAMA

Les 6 films phares de Pippo Delbono, l’outsider du cinéma italien

Pippo Delbono

“La caméra permet d’approcher l’être, alors qu’au théâtre, il faut plus d’exagération”, dit-il. A l’occasion de la rétrospective que lui consacre le Centre Pompidou, le créateur italien revient sur les films qui l’ont marqué.

Le Centre Georges Pompidou rend hommage jusqu’au 5 novembre à Pippo Delbono. Ce créateur italien de 59 ans, à la fois cinéaste, acteur, metteur en scène de théâtre est peut-être davantage connu dans le circuit des scènes publiques que pour la dizaine de courts et long-métrages qu’il a réalisés, parfois documentaires, toujours très personnels. Mais sans doute le cinéma est-il sa vraie passion : « J’ai vu beaucoup de films chez les prêtres, quand j’étais petit : beaucoup de westerns très idéologiques où les cow-boys tuaient toujours les indiens. J’ai vu aussi Salo, de Pasolini, quand j’étais jeune, qui m’a beaucoup touché. La caméra permet d’approcher l’être, alors qu’au théâtre, il faut plus d’exagération. Le cinéma peut montrer beaucoup sans qu’il soit nécessaire de rien faire. Et il y a aussi le montage qui est extraordinaire parce qu’il te permet de passer d’un lieu à l’autre, de remonter le temps. » Avant la rétrospective, qui présentera ses films, mais aussi, en avant-première, le nouveau Amos Gitaï, Un tramway à Jérusalem, dans lequel il joue, Pippo Delbono revient sur six films qui l’ont marqué.

 
Copyright © 2000-2018 Compagnia Pippo Delbono-tutti i diritti riservati :: Webmaster: Flaweb - Privacy